AccueilCarnet de course

Expression libre

Expression libre

Des photos, des vidéos ou des articles, mais surtout des souvenirs (...)


Des photos, des vidéos ou des articles, "expression libre" est une invitation pour tous les montagnards, amis du bureau des guides Passe Montagne, à partager leurs expériences des cimes. Baladez vous à travers les Alpes, découvrez des massifs plus éloignés et découvrez de nouveaux horizons !

Clients, amis, collègues du bureau des guides Passe Montagne, cet espace vous est dédié !


101
May 2

ça grimpe à fond grâce aux workshop Passe Montagne !

Déjà le troisième workshop escalade prend fin ! Sur le thème "entraîner le à vue en falaise", on a passé 3 journée intensives, chaque fois en falaise ! Chemin le 19 mars, la Lentelière le 9 avril et Némia samedi passé.

Elie Chevieux, premier grimpeur au monda à avoir réalisé 8b+ à vue il y a 20 ans de cela, nous a accompagné dans notre quête de progression.

N’hésitez pas à consulter nos prochaines propositions de cours de perfectionnement.


Mar 29

Le bureau des guides Passe Montagne fête ses 10 ans !

Automne 2006 : le cours d’aspirant guide se termine à Martigny. Parmi les nouveaux aspirants guides cette année-là, on trouve Guillaume Guinault, Adrien Godat et Yoann Burkhalter. Les trois compères partagent une amitié solide ainsi qu’une même vision de la montagne et de l’alpinisme.

Tous trois sont de longue date des clients et amis fidèles des magasins Passe Montagne. Le patron d’alors, Eric Gachet, est aussi guide de montagne. La connexion est immédiate.

Comme en montagne, lorsqu’il s’agit de prendre une décision, les 4 nouveaux collègues tombent très vite d’accord sur la forme que doit prendre le bureau des guides Passe Montagne. Nous voulons une petite structure, artisanale dans l’esprit, orientée à fond vers le travail en montagne et le partage de la passion avec les clients.

C’est ce même esprit que nos clients connaissent encore : on s’adresse directement au guide, c’est lui qui organise tout... et s’il est en cabane, on patiente parfois un peu !

Le bureau connaît rapidement le succès, grâce notamment à la vitrine qu’offrent les magasins à Lausanne, Genève et Monthey.

L’année suivante, Jérôme Gottofrey et Serge Thélin se joignent à l’aventure. Il y a du travail et tous deux partagent complètement la philosophie du bureau.

En mai 2008 Christian Pletscher inaugure la salle d’escalade de Chavornay. Christian est lui aussi guide de montagne. Son expérience est un atout pour notre jeune bureau : il est guide depuis 1979. Celles et ceux qui connaissent sa salle d’escalade le savent, on y trouve un accueil chaleureux et la passion de l’escalade anime les lieux. Les liens sont évidents, Christian rejoint les guides Passe Montagne et chaque année depuis l’ouverture du mur, le bureau des guides Passe Montagne organise à Chavornay un contest d’escalade avec une belle fête comme aiment les grimpeurs.

Le bureau gagne en renommée et même au-dessus du status, à Leysin, on commence à en parler. Patrick Mesot et Manu Stern montent dans le bateau. Le premier est guide depuis 1992, le second est fraîchement patenté. Tous deux sont super motivés par l’esprit qui anime les guides Passe Montagne. La réciprocité est complète. Leur arrivée dans le bureau est une merveille.

Les guides Passe Montagne engagent aussi pas mal d’aspirants-guides pour leurs sorties. Comme future guide, il est très important de pouvoir travailler avec plusieurs guides différents, faire des grandes courses autant que des cours d’initiation et faire ses armes en toutes saisons. Le courant passe particulièrement bien avec David Moreau, brillant aspirant guide qui, en plus de ses études et de son travail en montagne, s’investit très vite beaucoup pour la vie du bureau. Tout le monde chez les guides Passe Montagne le connaît déjà bien lorsqu’il s’agit d’officialiser son entrée dans l’équipe.

Les 10 guides Passe Montagne travaillent de concert et si chacun a sa petite spécialité, tous sont avant tout attachés au travail traditionnel du guide. On trouve donc dans nos programmes beaucoup de ski de randonnée et d’alpinisme. La cascade de glace, l’alpinisme hivernal et l’escalade sportive font aussi partie du tableau. Il ne manquait que le canyon. C’est Guillaume Rubin qui se charge de compléter l’offre. Il a fait son cours de guide en même temps que Guillaume Guinault, Adrien Godat et Yoann Burkhalter. C’est un copain de longue date. Il est intéressé à proposer quelques activités aquatiques pour les guides Passe Montagne et tout le monde est super content de pouvoir compter sur lui dans l’eau autant que sur le caillou ou sur la neige.

Voici donc les 11 guides Passe Montagne qui, avec vous, nos fidèles clients, partagent une même passion de la montagne et fêtent cette année les 10 ans du bureau.

Bon anniversaire et merci pour tous ces bons moments passés ensemble en montagne !


Mar 21

Printemps

C’est le printemps ! Les cabanes sont bientôt toutes ouvertes pour les courses à ski, les conditions en altitude sont propices à de grands projets et en plaine, on se demande bien qui sont ces ahuris qui skient encore (ça devrait durer à peu près jusqu’en juin, période habituellement favorable à l’ascension du Mont Blanc à ski par exemple)...

Et les guides Passe Montagne, que faisons-nous en ce premier jour du printemps ?

Christian est en Vanoise. Yoann se prépare à une courte et froide nuit au bivouac de Mittelaletsch avant de traverser l’Aletschhorn puis le Beichpass. Patou et Guillaume sont tous les deux dans la vallée de la Clarée. Le téléphone des crêtes a-t-il fonctionné ? Savent-ils seulement qu’ils skient dans la même région cette semaine ? En tous cas, l’ascension du Mont Thabor est magnifique aujourd’hui !

Le 21 mars est un jour encore un peu plus particulier pour Manu, qui fête aujourd’hui son anniversaire ! Il est en haute route, version sans taxi, ce qui lui offre une étape au refuge du plans du jeu, à la Fouly.

Adrien fait une lessive, hier il skiait le glacier de la Brenva et s’accorde un peu de lecture avant de repartir. 100 alpinistes aux éditions Guérins. Eric paufine quelques cadrages et prépare les visuels du stand Mouvement pour la patrouille des Glaciers.

Et Serge revient de la maternité avec sa petite Cléo. Vive le printemps !


Feb 3

Une météo particulière, quatre situations typiques

"... Températures toujours au-dessus des normes saisonnières..." : voilà le texte régulièrement lu dans les bulletins météo de ce dernier mois de janvier. En Suisse romande, la neige n’aura tenu que quelques jours en plaine. Le thermomètre fait le yoyo et l’isotherme 0°C s’emballe pour atteindre 3800m le 1er février ! Toujours changeantes, la montagne et les conditions de neige nous forcent, encore une fois, à nous adapter. Janvier 2016 nous aura donné l’occasion de bien se représenter les 4 situations typiques d’avalanche.

QUELQUES EXEMPLES CHRONOLOGIQUES EN IMAGES :

JPEG - 97.8 ko
Simplon

Simplon, 6 janvier :

Degré de danger : Limité, 2. Situation typique : Neige soufflée

Alors qu’il se met enfin à neiger à partir du nord des Alpes, la région du Simplon bénéficie d’un soleil encore généreux. La neige soufflée du 1er week-end de l’année constitue le danger principal.

Les Mosses, 10 janvier

Degré de danger : Marqué, 3.

JPEG - 50.2 ko
Les Mosses

Situation typique : Neige soufflée

Après une limite pluie-neige aux alentours de 2200m la veille, les flocons tombent sans subir l’effet du vent aux Communs de l’Hongrin à 1450m. Il n’en sera pas de même quelques centaines de mètres plus haut, où la tempête fera rage.

Les Plans sur Bex, 17 janvier

Degré de danger : Marqué, 3. Situation typique : Neige fraîche

JPEG - 106.4 ko
Plans sur Bex

Neige de cinéma ! Enfin ! Nous réévaluons le bulletin d’avalanche au niveau local : la quantité critique de neige fraîche est atteinte, sans aucun doute.

Diemtigtal, 21 et 22 janvier

Degré de danger : de Marqué (3) à limité (2). Situation typique : Neige soufflée

JPEG - 159.7 ko
Diemtigtal

Les anciennes accumulations de neige soufflée sont encore à évaluer avec prudence. Les grandes quantités de neige tombées les jours précédents favorisent la stabilisation du manteau neigeux. Presque tous les itinéraires de la région sont tracés en seulement quelques jours. Le passage du degré de danger de marqué à limité n’y est pas pour rien... Amis internautes, gardez néanmoins l’esprit critique et les yeux bien ouverts une fois sur place !

Val d’Anniviers, 26 janvier

JPEG - 99.7 ko
Anniviers

Degré de danger : Limité, 2. Situation typique : Neige ancienne

Derrière une image des plus classiques se cache un changement radical de situation avalancheuse. Voilà la magie des Alpes : à quelques dizaines de km à vol d’oiseau seulement, tout notre regard doit changer. Le manteau neigeux des régions d’altitude intra-alpines renferme de la neige ancienne fragile : les fameux gobelets, ces irréductibles gobelets ! Même par danger limité, gare aux pentes raides et aux tentations !

Entremont, 1er février

Degré de danger : Marqué, 3. Situation typique (en dessous de 2600m) : Neige mouillée

JPEG - 86.3 ko
Bourg St Pierre

D’importantes chutes de neige sont tombées, mais rapidement suivies d’un isotherme 0°C très haut en altitude. Résultat : de nombreuses avalanches spontanées de neige complètement humidifiée.

Pour plus d’informations sur les 4 situations typiques et leurs combinaisons, venez suivre sans plus attendre un de nos cours avalanche !

Pour le skieur curieux de nature, janvier 2016 aura été garant de bien belles journées en montagne malgré d’étonnantes sautes de températures.


Jan 3

Petite chronique d’un début d’hiver sans neige

Le vol sur les Alpes était magnifique. Voir la Terre depuis le ciel est toujours une fête. Pourtant, l’absence de neige me laisse songeur. Je me délecte de ce paysage à la fois somptueux et déprimant depuis ma place dans le Boeing 737, un retour de Turquie au prix cassé, seul sur toute une rangée de sièges... Les pistes de ski de Champoluc, petits serpentins blanc sur fond de pâturages tout jaunes me renvoient crument l’image absurde de notre société des loisirs. Jusqu’où ira-t-on pour satisfaire nos désirs les plus fous ? Les pistes de Champoluc vues du ciel {JPEG} Plus que jamais, cette situation météorologique exceptionnelle incite à la réflexion.

Il n’empêche, la montagne (au sens large) n’en demeure pas moins fascinante pour le baroudeur tout terrain, comme en témoignent ces quelques images sans prétention : un mois de décembre 2015 hors du commun.

Quelques flocons semblent vouloir tomber ces prochains jours : bel hiver à tous, à ski, à pied ou autre, c’est selon !


Chargement en cours...


Contact Lettre d'information Administration